Utilité d’un Anesthésiant Local

Topique anesthésique ou anesthésique local, les crèmes locales anesthésiantes sont largement utilisés dans de nombreuses spécialités médicales et chirurgicales telles que l’anesthésie, l’ophtalmologie, l’oto-rhino-laryngologie, la dentisterie, l’urologie et la chirurgie esthétique.

Ils provoquent une perte superficielle de la sensation de douleur après application directe. Leur efficacité peuvent être améliorées en utilisant des bases libres, en augmentant la concentration du principe actif dans le médicament.

Les divers topiques anesthésiques disponibles sont généralement un mélange eutectique d’anesthésiques locaux tels que ELA-max, lidocaïne, épinéphrine, tétracaïne, bupivanor, 4% tétracaïne, benzocaïne, proparacaïne, Betacaine-LA, topicaine, lidoderm…. Pour les utiliser, il est important de toujours suivre les indications, à leur domaine et à leur durée d’application.

Cette article n’a pas vocation a remplacer l’avis professionnel d’un médecin. Pour tout conseil, consultez votre médecin traitant ou pharmacien.

Dans quels cas utiliser un topique local

Les topiques anesthésiques sont utilisés pour soulager la douleur et les démangeaisons causées par des conditions telles que les coups de soleil ou autres brûlures mineures comme des piqûres d’airaignées ou piqûres d’insectes ou des des coupures et égratignures mineures.

Les pommmades anesthésiantes sont utilisés dans beaucoup de domaines comme l’ophtalmologie, la dermathologie, la dentisterie…, les anesthésianst locaux sont utilisés pour engourdir les tissus pour soulager ou avant d’administrer un anesthésique plus puissant permettant de limiter la douleur perçue lors de l’entrée de l’aiguille dans les tissus lors d’une piqure.

Certains topiques anesthésiques sont également utilisés en oto-rhino-laryngologie .

Pas une injection par piqure

Les injections d’anesthésiques locaux sont douloureuses. Cela peut aggraver l’anxiété liée aux aiguilles et provoquer un œdème et déformer la zone de chirurgie. L’utilisation d’une crème locale anesthésique peut éviter tous ces problèmes et est une habitude dans la pratique clinique. Voir pharmasante.org pour plus d’infos sur ces crèmes.

A l’inverse, un topique anesthésique est généralement pas ou peu douloureux et défini comme une perte superficielle de sensation de douleur par application d’une crèmes ou pommade sur la peau ou sur les muqueuses, produite par l’application directe de solutions anesthésiques locales, de pommades, de gels ou de sprays.

Effets secondaires possibles

Sensation de brûlure ou de picotement sur la zone d’administration.

Toxicité systémique due à un excès de dosage, à une utilisation répétée, en particulier chez les patients à risque comme les nourrissons ou les enfants ou les personnes âgées, ou les patients atteints d’une maladie du foie ou autre. Dans tous les cas, l’avis d’un professionnel de santé est recommandé.

Lorsqu’ils sont utilisés de manière excessive pour les yeux, les topiques anesthésiques peuvent provoquer des lésions graves et irréversibles des tissus cornéens et même la perte de l’œil. voir em-consulte.com pour plus d’infos sur cette recherche).

Parce que le risque d’effets indésirables avec une application incorrecte est réel, les médecins doivent faire preuve de prudence et de bon jugement lorsqu’ils utilisent des anesthésiants locaux ou qu’ils en précrivent à leurs patients.

Que penser des crèmes anesthésiantes

Les topiques anesthésiques jouent un rôle important dans la diminution de la douleur associée à l’ophtalmologie, la dermatologie, l’esthétique au laser dans les institus, aux chirurgies mineures, aux ponctions veineuses, etc. quand on peut éviter l’utilisation de l’anesthésie locale par piqure. Cependant, les utilisateurs doivent bien connaître la pharmacologie des agents utilisés et les éventuels effets indésirables.

Pour toute questions et conseils, consultez votre médecin ou pharmacien.